• L'@mour secret des labyrinthes en toute hâte

    Série "Avignon à l'arraché"

    10 x 15

    « Zèbre à trois l'oreille réinventéeLa queue de la réalité virtuelle »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 08:31

    jolie composition^^-L'amour est parfois un labyrinthe, mieux vaut ne pas perdre le fil d'Ariane...

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:28

        Evelyne,

        Avec les multi connexion on perd une multitude de liens autant qu'on en gagne ? Une statistique à faire...

        Thierry

    2
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 08:40
    Leïla Bloop

    J'aime être perdue dans le labyrinthe de mon esprit

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:28

        Leïla,

        Tant qu'on te retrouve...

        Thierry

    3
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 08:42

    Les Arcanes de l'Amour:

    L’amour secret n’est plus ce qu’il était. Jadis le secret restait longtemps renfermé dans deux cœurs parfois dans trois ou quatre cœurs en cas d’amours compliquées. Plus rarement dans cinq cœurs. Six cœurs faisait de l’amour un secret difficile à atteindre sans parler du sept cœurs exceptionnel.

    Aujourd'hui, ma dernière invention : une simple nano puce incrustée dans chaque carte, qui me permet grâce à une application sur mon Smartphone de connaitre le jeu de mes adversaires au Bridge, a brisé le secret.

    Je pourrai me faire des Kiwis en or.
    Mais je vais vous dire un secret : Je n’aime pas les jeux de cartes.

     

    J’aime trop les secrets des jeux de l’amour et du hasard.

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:30

        Loqman,

        Il était important de déterrer ces arts cannes loin des tapis rouges cannois... Au plus proche de la poésie déjantée qui t'es propre.

        Merci.

        Thierry

    4
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 09:05

    Bonjour

    il y a de nombreux labyrinthes dans la vie,

    parfois on tourne en rond longtemps avant d'en sortir,

    et des minotaures de toutes sortes nous bloquent souvent le passage vers notre liberté

    le secret des labyrinthes c'est cet amour du compliqué, et j'ai hâte d'aller voir ailleurs

     

     


    je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année


    je fais un petit tour sur les différents blogs d'EKLA
    que je visite souvent
    pour souhaiter a tous mes amis blogueurs et leurs lecteurs
    un "Joyeux Noel"

    je mets en pause - repos mes deux blogs
    pour revenir au début 2018
    vous souhaiter a tous l'an neuf
    et reprendre ma tache musicale et diversifiée


    PS
    ce petit texte bien pondu
    hue hue hue
    est copié collé
    eh eh eh
    un peu partout et ici
    hi hi hi
    où je vais aller sur Ekla
    ah ah ah

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:30

        Juste,

        Merci pour ton message. No prob pour le cut & paste.

        Repose toi bien et belles fêtes de fin d'année !

        Thierry

    5
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 10:41

    le plaisir de se perdre dans les mots : quelque part en littérature (via le net de temps en temps) ?

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:32

        Thé âche,

        Oui perdons nous dans les mots avant que les maux nous rattrappent...

        Trop enfantin mais j'ai pas pu me retenir.

        Thierry

    6
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 13:37

    Un labyrinthe......C'est quoi.....Un truc ou l'on reste dedans.....

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:32

        François,

        Euh ouais je crois. Jamais vraiment essayé, je peux pas trop te dire.

        Thierry

    7
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 13:48

    Ssssss, fit le serpent,
    avant de prendre le pseudo d'une autruche,
    pour pouvoir enfouir sa tête dans le sol virtuel du Net.

    Pas que ça à faire, salut Thierry

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:33

        Eric,

        Le sens et le non sens se serpentent l'un autour de l'autre sans trop se toucher alors des fois bah trêve de préliminaifres et clac.

        Complètement hors sujet je suis.

        Thierry

    8
    Mo
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 16:27
    Mo

    Est-ce une allusion à Ariane et au Minotaure?

    Secret d’alcôve dévoilé par un paparazzo?

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:34

        Mo,

        J'imagine qu'il doit y avoir des allusions réelles au tract de base théâtral que j'ai détourné sans trop y réfléchir ce qui crée autre chose et nous emmène ailleurs quoi que toujours dans un labyrinthe.

        Thierry

    9
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 18:17

    il est où ,il est où,dis,le labyrinthe ?

    moi je ne connais que celui de l'oreille interne....et cette perspective ne s'ouvre pas sur le conduit auditif....me semble -t-il sarcastic

      • Vendredi 22 Décembre 2017 à 20:38

        Durdan,

        J'entends bien ce que tu dis, même si j'ai retiré mon apapreil.

        @+

    10
    Vendredi 22 Décembre 2017 à 21:50

    j'adorerais savoir comment tu construit tes textes !!!!

    amitié

    tilk

      • Samedi 23 Décembre 2017 à 10:49

        Tilk,

        Aucun secret le hasard et l'instinct. Je m'efforce de penser le moins possible.

        Thierry

    11
    Samedi 23 Décembre 2017 à 07:28

    c'est sexe..pas castrateurs j'espère les ciseaux de découpage....

      • Samedi 23 Décembre 2017 à 10:50

        Françoise,

        En effet c'est assez tranché dans le sens là...

        Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :