• Il ne faut pas avoir peur d'être un peu rugueux

    Série "Brouillon gris"

    13 x 21

    « Maître Corbak aussi n'a pas pu se retenirColères du présent, c'était bien ! »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Mai à 08:08

    Et si c'est du pain rassis ...

      • Jeudi 11 Mai à 12:24

        Loïc,

        Qui se ressemble s'assemble, non ?

        @+

    2
    mamazerty
    Jeudi 11 Mai à 08:11

    j'aime beaucoup les lys mais pas trop les gens lisses ni les peaux lisses...ceci dit je n'aime pas trop non plus ces avions noirs au dessus de la tête encagoulée,pour qui sont ces avions qui sifflent sur nos têtes?c'était mon intervention "j'aime pô"...

      • Jeudi 11 Mai à 12:25

        Evelyne,

        Ça arrive à tous d'être parfois un peu rugueux. Sinon on est trop lisse.

        Moi ça me va. Et d'accord avectoi sur les drones qui nous tournent autour.

        Thierry

    3
    Jeudi 11 Mai à 08:22

    Rue Gueux ? Une adresse courante en ces temps de mépris.

    Ce N assis sur son derrière est bien pratique, une poignée me permet de l'attraper facilement pour le placer à ma guise et jouer avec les mots...

      • Jeudi 11 Mai à 12:27

        Loqman

        Les mots glissent comme du savon noir et ils nettoyent le bon sens pour faire apparaître le non sens trop propre tout net.

        @+

    4
    Jeudi 11 Mai à 08:31

    salut,

    qui est un gueux dans cette rue ?

    toujours un theme culinaire dans les collages de ces derniers temps

      • Jeudi 11 Mai à 12:27

        Juste,

        Ah oui c'est vrai que cette série est plutôt gustative que visuelle.

        Je tape l'adresse dans mon gps pour voir.

        @+

    5
    Jeudi 11 Mai à 09:57

    Un rugueux un peu tortueux... !

    Bises et bon jeudi

      • Jeudi 11 Mai à 12:28

        Zaza,

        Y en a des comme ça faut de tout.

        @+

    6
    Jeudi 11 Mai à 11:17

    la forme de la langue est contenu aussi ou en plus ou en même temps, et un mot ou une forme un peu abrupte peu renforcer le contenu du dire ?

      • Jeudi 11 Mai à 12:29

        Thé âche,

        On sort ou on épouse la forme, mais est ce que nous maîtrisons vraiment le langage en sachant que tout est sujet à interprétation ?

        @+

    7
    Jeudi 11 Mai à 16:34

    D'ac avec le phrasé,
    le collage est plutôt effrayant (où est-ce mon humeur morose ?)

    Salut Thierry

      • Jeudi 11 Mai à 16:42

        Eric,

        Non non il fait un peu flipper ce totem.

        C'est un jour comme ça.

        Merci de ta visite.

        Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :