• Coup d'éclat il n'y a qu'un pas

  • Commentaires

    1
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:00

    je l'aime bcp ce collage! je ne chercherai donc pas plus loin que cette belle impression, bonne journée

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:11

        Sylvie,

        Tant mieux, tu m'en vois ravi. C'est le principal. L'impression c'est pas rien !

        @+

    2
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:06

    L'ours, bien en vue en ce moment, s'est transformé en poing ...

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:12

        Loïc,

        En effet, tout cela demeure très fragile.

        @+

    3
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 10:35

    salut

    et tout le monde s'eclate

    a la queue leu leu

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 11:19

        Juste,

        LOL. Une queue leu leu très classe alors.

        @+

    4
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 16:20

    Euh, un pas... d'ours ?
    Ou ne "pas" avoir la même temps que le gars, par exemple ?

    Bon soir Thierry

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 16:54

        Eric,

        Yep on peut le voir sous cet angle, en transparence...

        @+

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 17:32

        j'voulais écrire "la même tête" que le gars  beurk
        voilà ce qui arrive quand on ne prend pas le temps  :))

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 18:05

        Eric,

        Oh si t usavais ça m'arrive tellement souvent.

        Comme le dit Maître Corbak "Tant qu'il est encore temps, il y a des chance qu'il ne soit pas trop tard".

        @+

    5
    Samedi 22 Octobre 2016 à 08:04

    je suis ours solitaire pas un gentil grizzly. bonne journée

      • Samedi 22 Octobre 2016 à 12:30

        Françoise,

        D'accord, je ne te dérange pas plus longtemps alors.

        Bonne iberntation.

        @+

    6
    durdan
    Samedi 22 Octobre 2016 à 20:14

    moi j'ai d'abord lu "il n'y en a pas"...vu le côté vert de ta composition ...je dis "il n'y en aura pas"

      • Samedi 22 Octobre 2016 à 20:24

        Durdan,

        Labsus pessimiste... je comprends.

        "Les temps sont durs ? Laissez les pourrir, ils s'assoupliront d'eux même."

        Maître Corbak.

        @+

    7
    Mardi 25 Octobre 2016 à 16:17

    La vie, c'est souvent sur le fil du rasoir ...

      • Mercredi 26 Octobre 2016 à 09:21

        Nikole,

        Et avec des coups d'éclats quand ça bascule d'un côté ou de l'autre du fil.

        @+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :