• Canevas pour tableau turbulent ou moralisation excessive de leur usage

  • Commentaires

    1
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 08:01

    la vie court de fil en aiguille. bon dimanche

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 08:45

        Françoise,

        Fil plus ou moin tendu, aiguille plus ou moins effilée.

        @+

    2
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 08:38

    Si Bonnard retouchait ses toiles même lorsqu'elles étaient déjà exposées  dans des musées, pourquoi ne retoucherions nous pas la morale nous aussi, à grands coups turbulents?

     

     

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 08:45

        Loqman,

        C'est pas faux. Mais qui oserait porter le chapeau ?

        @+

    3
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 08:57

    Tableau : immobilité, comme ce que semble vouloir le Plan social...
    Turbulence en fond, les couleurs se créent sur et avec  le mouvement.
    Moralisation excessive : assourdissement de la mélodie irisée.

    Salut Thierry

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 09:02

        Eric,

        Oui. Malgré les portées acrobatiques, on ne va pas plus loin qu'un tour vu et revu du genre "et qu'est ce qu'il y a dans le chapeau ?"

        @+

    4
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 08:58

    Bonjour

    quelles turbulences dans l'air mais pour faire reagir le public

    chapeau

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 09:03

        Juste,

        C'est vrai qu'on peut le prendre au sens du show... ou d'une pièce montée.

        @+

    5
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 09:31

    les mots les mots.. les couleurs de la toile, les laisser parler, bon dimanche

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 10:08

        Sylvie,

        Les mots s'empilent parfois de manière aussi dangereuse que les acrobates. On ne les manie pas toujours aussi facilement qu'on ne le pense.

        @+

    6
    Dimanche 30 Octobre 2016 à 10:52

    qui dit canevas dit que quelque chose a déjà été préparé : la turbulence ne pourra tout bouleverser, si morale il y a c'est peut être nécessaire mais qui sait ?

      • Dimanche 30 Octobre 2016 à 11:02

        Thé âche,

        En effet il y a eu préméditation manifestement quant à la turbulence l'est elle préméditée, pas sûr. La tempête gronde...

        J'ai l'impression qu'on joue beaucoup avec les concepts comme celui de la morale en tour de passe passe dialectique, mais certains ne sont pas dupes.

        Et ouis qu'est-ce que chacun metderrière les mots.

        Bonne journée.

        Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :