• Au nom de la loi aucune différence

  • Commentaires

    1
    Mardi 13 Février 2018 à 09:46

    Bonjour

    je n'y crois pas a cette affirmation qu'aucune différence existe au nom de la loi

    il suffit de voir comment les" hauts bien pensants" de notre civilisation sont traités face au modeste individu, devant la loi il y a toujours des privilèges que la danseuse de ton collage n'en pourra arrêter sa danse de Saint Guy

      • Mardi 13 Février 2018 à 12:40

        Juste,

        C'est clair que cette phrase fait réagir et tant mieux.

        On naît pas dupe !

        Thierry

    2
    Mardi 13 Février 2018 à 09:49

    Mais où se trouve Josh Randall... ?????

    Ici, il pleut des cordes et ce qui tombe est glacial. Je crains fort que cela dure toute la journée. Bises et bon mardi

      • Mardi 13 Février 2018 à 12:40

        Zaza,

        En tout cas sous la pluie, on est tous égaux.

        Thierry

    3
    Mardi 13 Février 2018 à 11:05

    nous sommes en république : la loi doit être appliquée même si ...

      • Mardi 13 Février 2018 à 12:40

        Thé âche,

        Tout à fait d'accord. Pratique et théorie, toujours et encore...

        Thierry

    4
    Mardi 13 Février 2018 à 18:36

    Bonsoir Thierry,

    la loi hum jamais appliquée comme il faut.

    Au nom de la loi je vous arrête:-)

    Bonne soirée l'artiste j espère que tu vas bien en Suisse ça roule

      • Mardi 13 Février 2018 à 19:09

        Lucette,

        D'accord, j'arrête, mais pas longtemps car demain, je m'y recolle !

        Thierry

    5
    Mardi 13 Février 2018 à 19:09

    Une loi pour tous mais une justice à 2 vitesses. Tu voles parce que tu as faim et bing tu te retrouves en comparution immédiate et paf la tôle. Tu voles  et abuses des fonds publics et il faut des années avant que la justice aboutisse car les grands de ce monde sont bien organisés pour retarder le moment de rendre des comptes. Burk

      • Mardi 13 Février 2018 à 19:27

        Fanfan,

        Très clairement. On s'acharne sur les pauvres alors que les riches coûtent bien plus que les autres délits.

        Thierry

    6
    Mo
    Mardi 13 Février 2018 à 20:54
    Mo

    Cela dépend.

    "Selon que vous soyez puissants ou misérables...."    Tu connais la suite.   ;-)

      • Mercredi 14 Février 2018 à 08:32

        Mo,

        Tout à fait. Deux vitesses, au moins.

        Thierry

    7
    Mercredi 14 Février 2018 à 06:09

    on est tous frères alors ?

      • Mercredi 14 Février 2018 à 08:32

        Françoise,

        Oui, ma soeur.

        Thierry

    8
    Mercredi 14 Février 2018 à 09:31

    Le gars de la photo en N&B : ce serait pas Cocteau ?

      • Mercredi 14 Février 2018 à 09:32

        Loïko,

        Honte à moi, je ne sais même plus. C'est fort probable.

        Thierry

    9
    Vendredi 16 Février 2018 à 19:31

    un collage superbement onirique...mais une justice à plusieurs vitesses, hélas et çà çà fait moins rêver

      • Vendredi 16 Février 2018 à 19:35

        Evelyne,

        On plane à 15 milles parfois.

        Thierry

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :